LA CONSCIENCE CELLULAIRE

 

ou

 

LA LIBÉRATION DES MÉMOIRES ÉMOTIONNELLES

 

 

Lorsque nous prenons conscience que nous sommes entièrement responsables de la création de la matrice de notre vie, à quel point nos mémoires émotionnelles définissent notre comportement, les situations vécues, induisent chacune de nos décisions, les sentiments que nous avons de nous-même, le  temps est enfin venu de changer les choses.

 

La seule issue réside alors dans la descente en conscience au cœur de notre être, ce voyage salvateur nous mènera au contact de nos souffrances afin de les libérer. Ces mémoires logent principalement dans nos organes, nos viscères et les épuisent énergétiquement. Elles sont l’héritage de notre enfance, ou/et de nos lignées paternelle et/ou maternelle, elles peuvent aussi être karmiques.

 

 Leur nettoyage, nous permet de nous reconnecter à notre valeur intrinsèque, sans plus nous préoccuper du regard de l’autre. Suite à quoi, nous ne sommes plus enclins à nous émouvoir des évènements extérieurs aussi négatifs et perturbants soient-ils, et ainsi n’attendons plus le remède miracle amené par des changements extérieurs à nous.

 

  Sans ce travail libérateur nous stagnerons dans nos souffrances, au travers de situations récurrentes qui ne seront là que pour nous aider à prendre conscience, de la nécessité de ce changement.

 

  En conclusion ces mémoires ne sont que des barrages qui conditionnent notre existence, obstruant l’accès à notre essence véritable, entravant ainsi notre créativité.